DECOUVERTE

Partez à la découverte du Boziu !


Hum…pour commencer, c’est quoi, le Boziu ?

La région située à 20 minutes de Corte, appartient au territoire du « Centre Corse ». Sa petite dizaine de villages bénéficie d’une vue imprenable sur la chaîne montagneuse au cœur de la Corse, et jouit d’une végétation variée composée de châtaigneraies, hêtraies et maquis. Son patrimoine culturel, et bati est particulièrement riche, bien conservé et mis en valeur.

Si vous êtes en quête d’authenticité, c’est bien sur cette région qu’il faudra miser !


Aujourd’hui délaissée des guides touristiques, cette région pourrait presque se résumer en deux mots : Paghjella… et Révolte.

En effet, l’atmosphère qui y règne aujourd’hui laisse entrevoir à travers l’histoire une volonté bouillonnante, comme un volcan prêt à entrer en éruption.

En 1357 déjà, la région faisait parler d’elle grâce à Sambucucciu, un natif du village d’Alandu. Ce dernier, refusant l’oppression seigneuriale, fut l’instigateur d’une révolte qui détruisit les châteaux de ces seigneurs. Pour légitimer cette démarche, il se rapprocha de la Commune de Gênes et négocia un « contrat » de gestion de l’Ile. La Terra del Comune était née… du moins, dans le Deçà des Monts.

Quelques siècles plus tard, un hiver de 1729, Cardone, originaire de Bustanicu, refusa de payer la baiocca, taxe rajoutée aux Due Seini habituels. Cet évènement, pourtant minime à l’origine, se généralisera sur toute l’ile et se transformera en véritable révolution amenant des rêves d’indépendance…

La région sera aussi choisie par le FLNC en 1996, pour sa célèbre conférence de presse annonçant une trêve. La Corse toute entière se souviendra longtemps de cette nuit de janvier qui avait rassemblé près de 600 militants cagoulés et armés !

Alors, que se passe-t-il là-bas de nos jours ?

Eh bien, la région est toujours active ! Et comme toute région majoritairement rurale de Corse, elle tente de faire revenir ses enfants et se développer pour leur construire un avenir.

Et pour nous, visiteurs ? Que peut-on y trouver ?

Un lieu qui se révèlera à part, exceptionnel, si l’on prend le temps de l’observer : des paysages à couper le souffle comme cette vue de la vallée depuis Alandu, l’architecture particulière des villages notamment par l’utilisation de la lauze sur les toits, l’aspect pastoral des routes qui se rétrécissent, cette sensation que le temps s’est arrêté…

Après les yeux, les oreilles : la région est également reconnue comme le berceau de la paghjella ; et malgré sa désertification, la tradition du chant polyphonique y a été maintenue, et c’est bien ici que vous aurez le plus de chance d’entendre ces chants résonner tout au long de l’année. Ce chant polyphonique à trois voix, si emblématique de l’île, a d’ailleurs été classé au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Pour les amoureux de la nature, la région regorge de chemins de randonnées, avec le Mare a Mare Nord qui traverse la région et suit par endroits d’anciens sentiers muletiers autrefois empruntés par nos bergers.


Sans chercher à tout énumérer, je vous dévoile ici mes quatre coups de cœur :

Le menhir de Nuvalella, mesurant près de 2m de hauteur.

La chapelle romane de Sermanu et ses fresques magnifiquement conservées. 

Le Castellu d’Alandu, offrant un point de vue exceptionnel sur la vallée.

L’écomusée du Boziu, situé à Santa Lucia di Mercuriu : Joseph Antoine vous accueillera chez lui à l’Aghja Suttana et vous parlera avec amour de sa région.

Et pour se restaurer ou se loger ?

A l’Aghja Suttana, Johanna vous accueillera pour des dégustations de planches apéro et des crêpes, élaborées uniquement avec des produits de la région. L’établissement propose également un hébergement insolite : une nuit dans un pagliaghju (une authentique maison de berger, en pierres !)


Avec cela, il ne reste plus qu’à programmer un séjour dans la région !


Contact accès musée, restauration et hébergement :
Aghja Suttana
Johanna & Joseph Antoine
https://www.aghjasuttana.com/


Nous vous proposons des excursions à la journée dans cette région :

Si vous souhaitez organiser une excursion sur mesure, vous pouvez nous contacter : contact@tresors.corsica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial